Les parkings autoroutiers 

Les chantiers autoroutiers de tous les dangers

Les chauffeurs de taxis ont aussi des problèmes

(Vidéo d'un avocat) Camionneurs, automobilistes, motards, la loi est la même pour tout le monde !

Si le dépassement de la limitation imposée est supérieur à 30km/h, le juge ordonnera un retrait immédiat du permis de conduire OU 20km/h si l’infraction a été faite dans une zone où est située une école, dans une zone 30km/h ou dans une zone résidentielle. Dans ces cas de figure, il y aura un retrait immédiat du permis de conduire.

En cas de poursuite, une amende pouvant aller jusqu’à 40.000 euros pourra être infligée au contrevenant. Lorsque vous roulez, d’autant plus avec un camion, n’oubliez jamais ce que vous risquez !

Au niveau de la déchéance du droit de conduire, la loi prévoit qu’il est possible de pénaliser le contrevenant à une peine de 8 jours de retrait du permis. Cette peine peut aller jusqu’à 5 ans si le dépassement est supérieur à 40km/h sur autoroute ou de 20km/h dans les zones qui ont été spécifiées au début de cet article,  la déchéance du droit de conduire sera donc de 8 jours à 5 ans.

En cas de récidive, la peine est doublée !

Concrètement, si nous passons à 55 km/h dans une zone 30km/h on aura d’office un retrait du permis de conduire. En fonction des circonstances, le juge infligera donc un retrait plus ou moins long. Si l’excès de vitesse a donné lieu à un accident, la déchéance du droit de conduire se traduira par plusieurs mois, voire plusieurs années.

Il n’y a pas de différence entre le fait que ce soit une voiture ou un camion mais suivant l’appréciation du juge, il pourrait être plus sévère, à juste titre, si l’excès de vitesse est fait avec un camion.

La question qu’on pourrait se poser après ça, c’est : Que se passe-t-il si j’ai un retrait de permis de conduire – Mon patron peut-il oui OU non me licencier parce que je n’ai plus de permis ? La réponse ? Elle est exclusivement réservée aux membres du SECOP-ITSRE via leur ESPACE PERSONNEL dans la rubrique « Discussion »

Si vous n’arrivez pas à vous connecter, contactez-nous au 0486/21.18.20

 

 
Avocat :
 
Maître Emmanuel LOSSEAU
Spécialiste du droit de la circulation et du droit social
Rue du Pont neuf, 1
6000 Charleroi
071/65.19.73
Site internet : www.avocat-losseau.be
 
 
 
 

De gauche à droite

Pascal DEBRUYN (ancien président de l'UNOTRE), Philippe CUVELIER (ancien Ministre du Transport français) et Alain DURANT (président du SECOP-ITSRE)

 

Nous sommes heureux d'avoir pu collaborer à cette campagne de sensibilisation...

Merci à l'AWSR de prendre enfin en compte, les réalités vécues par les routiers...

Lire le communiqué de presse de l'AWSR : Cliquez ICI